La Pire Façon De Rédiger Un Article De Blog (Et Quoi Faire À La Place)

La pire façon de préparer et rédiger un article de blogLe quotidien d’un blogueur peut se résumer à deux choses : rédiger un article et boire du café. Si je n’ai pas de conseils concernant le café, je peux en revanche vous aider pour les articles de blog !

Dans cet article, nous allons voir une des pratiques les plus répandues, mais aussi la moins efficace quand il s’agit de rédiger un article pour votre blog.

Je vous donnerai ensuite la technique que j’utilise pour écrire chacun de mes articles, et que je n’ai encore jamais vu ailleurs dans le monde du blogging ! Si vous êtes prêt, parlons de cette mauvaise pratique.

La mauvaise habitude répandue pour préparer et rédiger un article

Dans le monde de la blogosphère, c’est un peu comme dans la vie : il y a de tout. Il y a des blogueurs qui ne rédigent pas d’articles (oui, ça existe !), d’autres qui en rédigent aléatoirement, et d’autres stratégiquement. 

Si vous êtes ici, vous devez faire partie de ceux qui écrivent des articles. La question est donc : comment procédez-vous lorsque vous décidez de rédiger un article ?

Évidemment, je ne parlerai même pas de ceux qui partent d’une page blanche, sans aucune stratégie. En plus de vous compliquer la tâche, vous perdez un temps considérable et la qualité de votre article en pâtit.

Non, si vous êtes ici, je suis sûr que vous pensez bien faire : vous faîtes un plan avec des sous titres avant de passer à la rédaction n’est-ce pas ?

Et bien, c’est ça le problème.

Arrêtez de lister les grandes parties de vos articles 

Si je devais être plus précis, je dirais plutôt « Arrêtez de lister les grandes parties UNIQUEMENT ».  

Ce n’est pas pertinent. Je m’explique. 

Quand vous préparez votre article, c’est naturel de vouloir lui donner un cadre, une sorte de plan de rédaction. Ce n’est pas ça le vrai problème.

À mes yeux, si vous vous contentez uniquement du plan, vous loupez tout un tas d’informations importantes pour votre audience. 

Qu’en est-il par exemple de leur ressenti après la lecture ? Et puis, à qui est adressé votre article ? 

Ce n’est qu’une petite partie des questions auxquelles vous ne répondez pas et qui sont pourtant vitales. 

Haussez le niveau, distinguez-vous de la masse

Je ne vous jète pas la pierre, à peu près 99% des blogueurs doivent reproduire ce schéma et le conseiller aux autres.

Si vous voulez vous distinguer de la masse, et écrire des articles différents, percutants et uniques, vous devez reconsidérer votre processus de rédaction.

Pour ceux qui trouveront la technique de cet article trop compliquée, ou demandant trop d’efforts, pas de problème ! Je vous assure, ça ne fera que favoriser ceux qui l’utiliseront. 

La technique n’est pourtant pas sorcière : elle consiste à se poser une série de questions et à y répondre. Plus vous l’utiliserez, plus ce sera rapide et efficace.

Toujours là ? Passons sans plus attendre aux 7 questions fondamentales !

7 Questions Fondamentales À Vous Poser Avant De Rédiger Un Article

Ces questions vous demanderont un léger surplus de travail par rapport à la moyenne, mais elles créeront une grande valeur ajoutée auprès de votre audience, et donc auprès de vous. 

Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous avez votre plan, votre conclusion, votre premier paragraphe, et bien plus !

#1 : Identifiez votre lecteur cible 

Je ne cesse de le répéter dans mes formations et sur les articles de ce blog tellement c’est important : la première chose à faire est de savoir à qui vous vous adressez. 

Si la réponse est « tous ceux qui liront mon article », j’adore votre sens de l’humour ! Plus sérieusement, vous ne prendrez pas le même ton si vous vous adressez à des jeunes entrepreneurs ou à des salariés confirmés par exemple. 

Cela revient à définir votre persona. Il est probable que vous en avez déjà un pour votre blog en général, mais ici je vous demanderai d’être plus précis.

Par exemple, cet article s’adresse aux personnes qui ont déjà un blog, et qui pensent s’y prendre de la bonne manière pour rédiger un article. 

Q1 : À qui est destiné mon article de blog ?

#2 : Pensez comme votre lectorat

Avec la seconde question, vous allez vous mettre à la place de votre lecteur cible. Si vous avez déjà été dans sa situation, ce sera plus facile pour vous. Sinon, il vous faudra un peu d’imagination et d’empathie. 

Listez notamment :

  • Ses peurs
  • Ce qu’il pense possible ou non
  • Ses idées reçues
  • Ce qu’évoque le sujet pour lui

Plus vous ferez cet exercice, plus ce sera facile pour vous. Au début, vous allez peut-être rencontrer quelques difficultés, alors voici comment je procède. 

Quand j’ai du mal à me mettre à la place de quelqu’un, j’imagine parler à un ami qui est dans cette situation. Je lui pose des questions, et votre cerveau se chargera des réponses. C’est un peu bizarre, mais je vous assure que ça marche !

Q2 : Quelles sont les pensées, croyances et idées reçues de mon lectorat par rapport au sujet de l’article AVANT la lecture ?

#3 : Listez les attentes classiques de votre audience 

S’il est une tendance chez les blogueurs, c’est de s’inspirer du contenu des autres. Le principal problème est qu’à la fin, on se retrouve avec un plagiat intellectuel dans tous les articles de blog. 

Je ne veux pas de ça pour votre blog. Vous ne faites pas tout ce travail pour au final atterrir dans la moyenne avec tous les autres articles. 

Voici donc comment je procède lors de cette troisième étape : j’effectue une recherche sur les articles similaires, qui abordent donc le même sujet. Ensuite, je note les conseils que je retrouve le plus souvent.

Vous savez ce que j’en fais ensuite ? Je les bannis de ma rédaction de contenu. Purement et simplement !

Je m’assure ainsi de l’unicité de mon article et de mes conseils, et je vous invite à faire la même chose.

Q3 : Quels conseils à bannir sont donnés fréquemment sur ce sujet ?

#4 : Créez la surprise chez le lecteur

Une fois que vous avez supprimé les conseils classiques, vous devez passer au niveau supérieur. Comme vous avez une idée des croyances limitantes de votre cible, vous devez chercher les conseils qui irait briser ses idées reçues. 

Ces conseils doivent aller à contre-courant de ce qui se fait dans votre thématique. Bien sûr, ne dîtes pas n’importe quoi ! Vous devez simplement challenger le statut-quo de votre niche. 

Par exemple, si tout le monde conseil la muselière pour éduquer un chien, cherchez les solutions alternatives à la muselière !

Lorsque vous aurez listé ces conseils, vous aurez quasiment le plan pour la rédaction web. Vous commencez à voir la différence de qualité par rapport à la méthode traditionnelle ?

PS : Vous pouvez en profiter pour trouver un titre d’article accrocheur !

Q4 : Quels conseils je peux donner pour briser les idées reçues de mon audience ?

#5 : Démontrez simplement vos propos

Cette 5ème question est là avant tout comme garde-fou, pour vous éviter de donner des informations fausses à l’étape 4.

Le principe est simple : pour chaque argument, conseil ou information avancé, vous allez chercher des exemples dans la vraie vie.

Cela peut-être des statistiques, des métaphores, des cas concrets, etc … Mais l’important ici c’est de démontrer que ce que vous dites est vrai. 

Les avantages de cette étape sont très simples : vous gagnez en crédibilité, vous faîtes ce que peu de blogueurs font, vous vous démarquez de la masse tout en solidifiant vos propos.

En bref, vous augmentez considérablement la qualité de votre article !

Q5 : Quels exemples de la vraie vie illustrent et prouvent mes propos ?

#6 : Visez une émotion précise 

Il existe pleins de bons articles, mais peu d’excellents articles. Un bon article aide, assiste, explique un peu mais ne déclenche rien. Pas d’émotions, pas de déclic …

Un excellent article de blog vous fait réagir, vous énerve ou vous remplie d’énergie, en gros il vous provoque une émotion, voire un ressenti. 

Je veux que vous écriviez d’excellents articles, ou du moins que vous visiez cet objectif. C’est pas grave de ne pas y parvenir à tous les coups, ou de ne pas y parvenir du tout. Ce qui compte, c’est de toujours avoir pour objectif d’en écrire un excellent.

Si vous avez cet objectif, vous allez chercher à déclencher une émotion chez le lecteur. Je ne parle pas de le faire pleurer devant son écran, non ! Mais plutôt de déclencher cette petite chose en lui, qui rendra votre article inoubliable. 

La seule technique que je peux vous conseiller est de chercher à amplifier une émotion déjà présente, plutôt que de vouloir en imposer une; ou de déclencher l’émotion opposée. 

Par exemple, si quelqu’un est triste, il est plus facile de le rendre encore plus triste ou de le faire sourire, plutôt que de vouloir lui faire ressentir du dégout. 

Q6 : Quelle émotion je veux transmettre à mes lecteurs une fois l’article lu ?

#7 : Commencez par la fin

Une fois que vous avez une émotion dans votre viseur, vous n’avez plus qu’à tirer ! Le meilleur moment pour transmettre une émotion dans un article est la conclusion. C’est la touche finale, le graal ou le coup de massue. 

Il existe des centaines de façons de transmettre une émotion, mais portez attention à une chose en particulier : le champ lexical. Ce sont les mots qui tournent tous autour d’une même thématique.

Par exemple, si vous voulez transmettre un sentiment de libération, vous allez utiliser des mots comme « libérer », « rompre les chaines », « laisser tomber », etc. 

À l’inverse, pour provoquer un sentiment de contrôle, ce sera plutôt des mots comme « reprendre en main », « diriger », « décider », « volonté » etc …

Une fois cette étape réalisée, votre conclusion est prête !

Q7 : Que puis-je dire concrètement pour transmettre cette émotion ?

Rédiger un article hors du commun, la solution complète

Si vous voulez connaître le processus complet pour :

  • Rédiger un article hors du commun
  • Trouver des idées d’articles en masse
  • Trouver votre style d’écriture et votre ligne éditoriale
  • Créer une mise en page pour donner envie de vous lire
  • Et bien plus encore

J’ai deux très bonnes ressources pour vous ! Les voici :

  1. Vous pouvez vous inscrire gratuitement pour recevoir 3 vidéos offertes issues du programme « Créer du contenu hors du commun », une bonne mise en bouche sans prendre de risque 
  2. Pour ceux qui veulent aller directement à l’essentiel, je vous dévoile mon processus complet pour rédiger un article de A à Z dans le programme « Créer du contenu hors du commun »

Aucune chance de rester dans la moyenne après avoir consulté ces deux ressources, je vous le garantie !

Bref, en appliquant cet article, vous aurez :

  • Une conclusion
  • Une introduction
  • Un plan pré-établi 

Mais surtout, la qualité de vos articles va augmenter drastiquement. En cherchant des preuves pour appuyer vos propos, en vous mettant dans la peau de votre lecteur, en visant une émotion, vous allez surpasser la plupart des autres blogueurs, et vous bâtir une solide notoriété.

Vous élevez votre niveau de jeu, et il ne se passera pas beaucoup de temps avant de vous faire remarquer dans la blogosphère !

Donc la prochaine fois que vous voulez rédiger un article, répondez aux 7 questions présentées dans cet article, et rendez vos articles incontournables !

Prenez soin de vous,
Boris,
Du blog Créer sans limites

** Cet article peut contenir des liens affiliés. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales **.

Un autre article, ça vous tente pas vrai ?

Pour rédiger un article, la plupart des blogueurs font un plan avec des grandes parties. Cette technique ne fonctionne plus, et je vous dis pourquoi ici ! #rédiger #article #rédaction #creersanslimites
The following two tabs change content below.

Boris Valenzuela

Ancien étudiant en école de commerce, j'ai tout arrêté pour tenter d'épouser le style de vie que j'ai toujours voulu ! J'ai dis NON au salariat et au métro-boulot-dodo, et je vous invite à faire de même.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Boris ValenzuelaFran Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

plus récents plus anciens plus de votes
Fran
Invité

Merci pour cet article super concret et clair. Je commence mon blog et je lis partout les mêmes conseils. Enfin du contenu utile et différent. Merci je m’en vais tester ça tout de suite ☺