Le Guide Complet Pour Un Envoi D’Emailing Qui DĂ©chire !

Comment soigner un envoi d’emailing … Cette question en effraie plus d’un, tant leur importance est cruciale quand il s’agit de monĂ©tiser son blog. Comment soigner au mieux ses envois ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, notez que 65 % des consommateurs ont achetĂ© un produit sur le web suite Ă  la rĂ©ception d’un mail.

15 conseils pour soigner votre envoi d'emailing

Quand j’ai su cela, je me suis dit qu’il fallait faire un article pour vous aider Ă  gĂ©rer vos campagnes d’e-mail marketing !

Dans cet article, nous revenons sur 15 clefs pour soigner vos envois de mails.

Petite parenthèse, en cliquant ici vous trouverez la vidéo Youtube correspondante à cet article !

1/ Avoir une liste de contacts

La liste de contacts avec des mails correspondants Ă  de vraies personnes, c’est la base de n’importe quelle campagne E-mailing. C’est assez intuitif et logique, mais je prĂ©fère le prĂ©ciser !

Petit point technique un peu ennuyeux : pensez Ă  vĂ©rifier lorsque vous voulez envoyer un email, que les messages ne s’affichent ni dans les spams ni dans les courriers indĂ©sirables.

Parenthèse au niveau de la loi : une entreprise a le droit de collecter un mail seulement si l’internaute donne son accord. Il peut s’agir d’une case Ă  cocher ou d’un formulaire d’inscription par exemple.

C’est ce qu’on appelle l’opt-in ou le double opt in de type volontaire. Donc oubliez l’achat ou la location de fichiers mails, et commencez Ă  faire grossir votre propre fichier d’adresses via des formulaires sur vos diffĂ©rents articles !

Vous voulez plus d’astuces pour faire grossir votre liste d’emails ? Cliquez ici pour consulter notre article Ă  ce sujet !

2/ Segmenter ses envois

Segmenter un envoi d’emailing, c’est tout simplement regrouper les personnes selon des critères communs. Selon votre niche, vous pouvez cibler en fonction de l’âge, du sexe, du mĂ©tier, voire tous ces critères Ă  la fois !

Par exemple, un blog sur la nutrition devra nĂ©cessairement segmenter ses envois en fonction de l’objectif de la personne.

On ne conseille pas une personne de la même manière si elle souhaite prendre ou perdre du poids.

Comment réaliser concrètement cette segmentation ? Plusieurs possibilités :

  • En utilisant vos articles.

Si votre article parle de perte de poids, la personne vous donne son adresse si la perte de poids est son objectif.

  • En crĂ©ant plusieurs offres.

Selon l’objectif de votre niche, proposez lui un cadeau diffĂ©rent. Un dĂ©fi de 21 jours pour perdre 3kg, un autre pour gagner 3% de masse musculaire.

  • Demandez-leur.

Quoi de mieux qu’un petit questionnaire (2 Ă  3 questions) pour connaĂ®tre votre audience ?

Ceci étant dit, je compte sur vous pour faire du ciblage une priorité.

Fini les emails uniques Ă  tous vos contacts !

3/ Personnaliser le contenu d’un envoi d’emailing

Après avoir segmenter votre audience, vous devriez posséder plusieurs petites (ou grosses) listes. Il est donc temps de personnaliser chaque envoi de newsletter.

Le contenu de votre mail sera nécessairement personnalisé à votre liste de diffusion.

Imaginez une seconde recevoir un mail d’une grande distribution vous proposant des couches pour bĂ©bĂ©… Alors que vous n’avez pas d’enfant ! C’est vexant et surtout ridicule n’est-ce pas?

Le but, c’est de connaĂ®tre au mieux chaque segment, ses attentes, ses besoins, etc pour mieux communiquer avec eux.

4/ Soigner l’objet du mail

L’objet d’un mail, c’est comme le titre d’un article : s’il est naze, pas de clic !

Par respect pour votre travail, vous vous devez de tout donner sur l’objet du mail. Enfin pas tout, gardez-en un peu pour l’intĂ©rieur quand mĂŞme.

La diffĂ©rence entre un mail avec un taux d’ouverture de 3% des cas et un autre dans 1% des cas, c’est que le 1er est ouvert 3 fois plus !

Retenez donc que l’objet est le nerf de la guerre en emailing marketing. Parfois, c’est le seul Ă©lĂ©ment de votre mail que votre audience verra. Alors soignez-le ok?

5/ Le pre-header : le petit détail

Le pre-header n’est pas assez souvent utilisĂ© pour la rĂ©daction d’email marketing.

Mais d’abord c’est quoi le pre-header ?

Il s’agit d’une petite phrase qui se place en dessous de l’objet de l’email sur les smartphones et qui se place en tĂŞte du mail.

Elle synthĂ©tise le mail, elle donne envie de l’ouvrir (ou pas). C’est l’Ă©quivalent de la mĂ©ta-description avec google.

Peu de gens l’utilisent, profitez donc de cette phrase pour booster votre taux d’ouverture !

6/ Un E-mailing contient de la qualité

Nous voilĂ  arrivĂ©s au contenu du mail ! Un envoi d’emailing doit absolument apporter de la valeur Ă  la personne qui le reçoit. Sinon c’est directement poubelle…

Cela ne signifie pas forcĂ©ment ĂŞtre super sĂ©rieux. Vous savez que je n’aime pas ça !

Vous pouvez tout Ă  fait utiliser un ton courant, raconter ce qui vous ai arrivĂ© la veille par exemple ! Mais toujours dans le but d’apporter de la valeur.

Pour garder le mĂŞme exemple, tirez une leçon de l’Ă©vènement et partagez-la dans le mail.

Attention : qualité ne rime pas toujours avec quantité. Parfois, une phrase ou deux suffisent.

Quand est-il de la promotion de ses produits / services dans les mails ?

La norme serait aux alentours de 80% de contenu informatif pour environ 20% de contenu promotionnel.

Ce ne sont que des estimations, libre Ă  vous d’essayer diffĂ©rentes choses avec votre audience pour voir sa rĂ©action !

7/ Laisser une option de désabonnement

Je vous avoue que c’est pas ma partie prĂ©fĂ©rĂ©e, mais par respect vous devez laisser un option de dĂ©sinscription.

Et peut-ĂŞtre parce que c’est lĂ©galement obligatoire aussi…

8/ Équilibrer l’image et le texte

Le proverbe dit « une image vaut plus que mille mots« . Rassurez-vous, dans un email vous n’avez pas Ă  Ă©crire mille mots pour pouvoir mettre une image !

Pour vous donner des pourcentages (et je sais que certains les adorent !) visez un Ă©quilibre Ă  50-50, voire 70-30 en faveur du texte.

N’oubliez pas que, comme expliquĂ© plus haut, vous devez apporter de la valeur. VoilĂ  pourquoi ces pourcentages me semblent correctes.

9/ Pensez au responsive design

Le responsive design, c’est le fait que votre contenu s’adapte en fonction de l’Ă©cran sur lequel il est affichĂ©.

Beaucoup de logiciels de marketing le font naturellement, et vous proposent Ă©galement de visualiser le rendu sur plusieurs plateformes.

C’est le cas de la solution emailing Get Response par exemple, mais je pourrais citer parmi les meilleurs logiciels Ă©galement :

  • Aweber
  • Sarbacane
  • Mailchimp (logiciel emailing gratuit)
  • Etc …

Alors, quel logiciel d’envoi d’emailing allez-vous utiliser ?

10/ Informer les balises Title et alt

Ces deux balises sont personnalisables pour les images de votre envoi d’emailing.

L’attribut Title apporte des informations supplĂ©mentaires Ă  une image et peut inciter Ă  cliquer sur le lien d’une image. C’est la bulle que vous voyez en survolant l’image.

L’attribut Alt quant Ă  lui doit ĂŞtre renseignĂ© pour toutes les images, pour afficher du texte dans le cas oĂą l’image ne peut ĂŞtre chargĂ©e par le navigateur.

11/ Optimiser l’appel Ă  l’action

Le call to action ou appel Ă  l’action est d’une grande importance pour un email. C’est la valeur principale d’un e-mailing, celle qui va drastiquement impacter votre taux de clic.

Ça peut-ĂŞtre par exemple cliquer sur un lien, remplir un questionnaire, lire un article etc…

Comment mettre en valeur le call to action ?

Vous pouvez déjà le placer dans la partie haute de votre mail. Soyez clair et concis, en proposant une action et une seule.

Vous pouvez le mettre Ă©galement en valeur en utilisant un bouton avec une couleur vive (verte ou orange).

Pour faire simple : le graphisme de l’appel Ă  l’action doit trancher avec le reste du mail pour ĂŞtre bien visible.

12/ Soignez la destination

Évidemment, si la personne rĂ©alise l’action en question, elle doit ĂŞtre satisfaite Ă  l’arrivĂ©e.

Que ce soit votre article, une page, une vidéo Youtube, ou je ne sais quelle autre chose, elle doit être travaillée.

Mais bon, vous le savez, non ? (Dites oui!)

J’allais oublier ! VĂ©rifiez toujours l’appel Ă  l’action.Ce serait dommage que votre visiteur tombe sur une page 404 Error ou sur le mauvais contenu.

13/ Peaufiner l’automatisation

Je ne veux pas vous saturer de statistiques dĂ©taillĂ©es, d’autant plus qu’elles varient d’une niche Ă  une autre.

Ce que vous pouvez faire, c’est vous renseigner pour connaĂ®tre les prĂ©fĂ©rences de votre niche.

En particulier, vous pouvez en savoir plus sur :

  • Le meilleur moment dans la journĂ©e pour envoyer un mail
  • Les jours les plus propices Ă  l’envoi de mail
  • La frĂ©quence d’envoi (gĂ©nĂ©ralement tous les 10 jours)
  • Tout autre information qui peut vous aider Ă  ne pas ennuyer vos lecteurs

Vous pouvez ensuite programmer votre envoi pour le faire correspondre au bon moment, le bon jour etc… Plus d’infos en cliquant ici !

14/ Analyser le comportement des abonnées

Tous les Ă©lĂ©ments citĂ©s jusqu’Ă  prĂ©sent peuvent ĂŞtre obtenus de trois manières diffĂ©rentes.

  1. Trouver l’information en cherchant sur Internet
  2. ExpĂ©rimenter par vous-mĂŞme avec une solution d’envoi d’emailing gratuit par exemple
  3. Suivre une formation emailing pour gagner du temps

Dans les trois cas, vous devez vĂ©rifier l’information avec vos propres rĂ©sultats.

Ainsi, Ă  la suite d’une newsletter, pensez Ă  regarder les statistiques, les rĂ©sultats etc… Et apprenez de vos erreurs, c’est ce qui vous fera avancer le plus vite (c’est clichĂ© mais c’est vrai).

En fonction des retours, vous n’avez plus qu’Ă  ajuster votre stratĂ©gie marketing !

15/ Partager sur les réseaux sociaux

L’email marketing et les plateformes de rĂ©seaux sociaux se complètent. Je ne vous conseille pas de choisir une stratĂ©gie et d’exclure l’autre.

Pour rester dans la simplicitĂ©, pourquoi ne pas proposer de partager le contenu de l’email via un bouton ? Il peut se situer dans le mail ou dans le contenu suite Ă  l’action par exemple.

Comme vous l’aurez compris, une campagne emailing doit respecter certaines règles pour avoir une bonne dĂ©livrabilitĂ© et pour Ă©viter de ne pas finir parmi les spammeurs.

Alors, comment allez-vous mettre en pratique ces 15 conseils ? Les voici pour résumer cet article :

  • Avoir une liste de contacts
  • Segmenter son envoi d’emailing
  • Personnaliser le contenu de son e-mailing
  • Soigner l’objet du mail
  • Ajouter un prĂ©-header
  • Donner de la valeur
  • Laisser une option de dĂ©sabonnement
  • Équilibrer l’image et le texte
  • Penser au responsive design
  • Informer les balises Title et Alt
  • Optimiser l’appel Ă  l’action
  • Soigner la destination
  • Peaufiner l’automatisation de l’envoi d’emailing
  • Analyser le comportement des abonnĂ©s
  • Partager sur les rĂ©seaux sociaux

 

Prenez soin de vous,
Boris
Fondateur de Créer Sans Limites


** Cet article peut contenir des liens affiliés. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales **.

Un autre article, ça vous tente pas vrai ?

15 conseils pratiques pour e-mailing qui déchire ! | Soigner sa newsletter | Envoyer des emails | Créer sans limites
The following two tabs change content below.

Boris Valenzuela

Ancien étudiant en école de commerce, j'ai tout arrêté pour tenter d'épouser le style de vie que j'ai toujours voulu ! J'ai dis NON au salariat et au métro-boulot-dodo, et je vous invite à faire de même.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.